mercredi 7 janvier 2009

Un jour de trop

Toutes les victimes qui tomberont aujourd’hui seront la faute, non seulement des assassins israéliens, mais aussi du conseil de sécurité de l’ONU. Caisse de résonance des thèses d’Israël et de sa vision manichéenne du monde, ce conseil de sécurité ne sert à RIEN!

Malgré un discours objectif, responsable et émouvant (bien que tardif) d'Abbas, malgré les appels quasi unanimes pour un cessez le feu IMMÉDIAT (Mexique, Russie, Turquie, UK, Autriche, France, Lybie, …), et malgré la proposition raisonnable de Moubark –Sarko, c’est Israël qui l’emporte encore ne fois grâce à la complicité Américaine.
L’écran de fumée donné en contrepartie consiste à ouvrir des couloirs humanitaires, mesure annoncée juste avant cette même réunion. Au mieux c’est une maigre consolation, o combien nécessaire, au pire c’est une manœuvre bassement diplomatique, pour laquelle ils voudraient qu’on les remercie!
Ban Ki Moon semblait dépassé par les événements. Avec son anglais approximatif, on avait l’impression qu’il se paralait à lui même car il devait savoir que cette réunion ne mènerait nulle part.

…et pendant que l’hypocrisie atteint son paroxysme dans les couloir New Yorkais, les civils Palestiniens continuent de tomber a Gaza, au vu et au su de tous !

1 commentaire:

Kiffe Grave a dit…

Lis ça

http://www.kiffegrave.com/2009/01/nuances-des-denominations-quand-on-parle-des-juifs-lisez-le-au-moins-cest-important/