vendredi 10 avril 2009

Katyn

Les films de Wajda n’ont jamais été légers, mais celui-ci est particulièrement intense. Sa mise en scène lourde fait échos à un sujet grave : l’incroyable massacre de 22 000 officiers et soldats polonais par l’Armée Rouge en 1940. Wajda traite ce traumatisme national avec beaucoup d’émotion, et au delà de la valeur historique de film, il tente d’exorciser les démons de son pays.
Voilà encore un film pour méditer sur la cruauté sans bornes des hommes, car il a suffit d’un document approuvé par le Soviet Politburo pour que se mette à exécution ce projet visant à priver la Pologne de son élite afin de faciliter son contrôle à terme.

Katyn

(Pour en savoir plus, cliquer sur la perle, puis cliquer sur « Play » et avancer avec les flèches)

2 commentaires:

Mad Djerba a dit…

J'ai fait un flashback incroyable. Merci ! Il y avait longtemps que je n'avais pas pensé à Wajda. Les images de "La forêt de bouleaux" sont toujours présentes.

Emile Koch a dit…

Ce film est à voir d'urgence en effet
À noter les deux chroniques de JG Malliarakis :
"Katyn un film magnifique de Wajda"
http://www.insolent.fr/2009/04/katyn-un-film-magnifique-de-wajda.html
et
Katyn le poids historique du mensonge et du crime
Le contexte mémoriel et politique du film
http://www.insolent.fr/2009/04/katyn-le-poids-historique-du-mensonge-et-du-crime.html
et leur version audio sur Lumière 101
http://www.lumiere101.com