mercredi 1 avril 2009

G - vain

Comme d’habitude, beaucoup de bruit pour rien*. Un sommet au sommet, pour parler des problèmes, trop simples ou trop complexes, liés à la finance au sein même de la City. Ces JO de l’économie ne serviront qu’a roder les services de sécurité londoniens en vue de 2012.

Sans une remise en cause profonde des hypothèses du capitalisme mondialisé (mouvements des capitaux, fiscalité, …) et des rapports de force (main mise sur les institutions, in-balance globale, …) rien ne changera. Sarko a beau faire son cinéma, c’est du plâtrage qu’on nous proposera, car au fond, ils espèrent tous que ça reparte comme en quarante.

G20

*sélection d’articles au sujet du G20 (cliquer sur « Play » puis avancer avec les flèches)

2 commentaires:

Mad Djerba a dit…

Exactement comme toi et je crois comme beaucoup d'autres, le jeu de mot m'est passé par l'esprit. Je crois qu'en fait il s'impose, comme toute évidence hélas.

peaceelrring a dit…

Tout à fait d'accord malheureusement. L'hypocrisie du grand G me désole...