jeudi 20 mars 2008

52

Pour certains, 52 est un grand nombre, surtout quand on pense que 52 = 31+21 ! D’autres, pire encore, ne voient que le fait que 52 c’est 26 et 26, et ça les agace. Mais, pour d’autres, tenant du discours « civilisationnel » , 52 c’est peu de choses…à peine 1,8%, car c’est ce qu’on obtient en divisant 52 par 2822 (age historique de la Tunisie, compté depuis la fondation de Carthage!).

Bref, en ce 20 mars, les 52 bougies de notre indépendance sont perçues de façons très différentes.

Mais …quand on pense que 52 ans après la chute de la Bastille, les français étaient à nouveau sous une monarchie (de Juillet) ou que, 52 ans après la république (2eme), les espagnols sortaient à peine du Franquisme, on peut raisonnablement estimer que 52 ans reste relativement jeune.

En 52 ans, il y a certes eu beaucoup de gâchis, mais le potentiel est encore là, alors soyons indulgents avec la Tunisie et avec nous-mêmes et célébrons fièrement notre indépendance!

6 commentaires:

ziroutrwa a dit…

52, c'est aussi le nombre de semaines .Tiens donc, serions nous en fin de cycle pour en amorcer un autre, c'est fort possible . Elles ont quand même été longues ces semaines , très longues, une périodicité fort longue pour nous, pas la moindre semaine de vacances .Enfin si, une mais il y a de cela bien longtemps maintenant . C'est que nous sommes habitués aux longues semaines de travail sans congé.
Alors si c'est comme ça , bienvenue à la nouvelle année .

Barberousse a dit…

@Ziroutrwa : Tres bon!

أرابيـكا a dit…

5+2 c'est aussi le fameux 7 ;) et vu que le monde a ete creé en 7 jour !! espérons que après avoir u notre congé ,mérité bien sur, nous allons pouvoir crée en cette nouvelle année un nouveau monde .

marou a dit…

Juste une chose s'il vous plait arrêtez ce non sens de tout rapporter à Carthage.
La Tunisie et Carthage ça n'a rien avoir et sur tout les plans.
De plus si vous souhaitez faire du prosélytisme nationaliste, c'est pas avec Carthage qu'il faut le faire! Tunis qui a donné son nom à la Tunisie, était un village rival de la cité punique. Quant aux territoires sous domination de Carthage ou plus tard l'Afrique proconsulaire c'est juste la moitié nord du pays. Enfin les Carthaginois sont des étrangers comme tout ce qui habite le pays :)

Lid a dit…

je ne sais pas pourquoi je vois 52 comme 0:52 et bientôt 5h20 (eh oui le temps avance avec des pas quantiques)

mais rien d'inquiétant, rien ne presse. Célèbrons entre temps, ce qu'il y a à l'horizon, certains y voient le crépuscule, d'autres y voient l'aube.

en ce qui me concerne je vais me coucher.

dougga a dit…

la révolution française n'a jamais été le passage du noir à la lumière, chose qu'on oublie toujours....( merci barberousse)

En effet de 1789 à 1814 deux cycles se sont succédé au cours de cette période.la France est passé de la Monarchie de droit divin à une Monarchie fondée sur la souveraineté nationale, puis à la république et enfin à l'Empire.


pour conclure, La France a mis plus de 200 ans à chercher sa stabilité institutionnelle.....

quoi que, la révision prochaine de la constitution nous laisse à penser que finalement elle cherche toujours...