lundi 7 avril 2008

« Don’t cry for me Argentina »

Je suis rentré enchanté de ce voyage en Argentine ou le highlight fut les longues balades à cheval dans la Pampa, avec mes amis Gauchos.

Mais ce que je retiens surtout c’est l’esprit des Argentins et la confiance qu’ils affichent : malgré deux dictatures (Peron et La Junte militaire), une guerre (des Malouines) et une crise économique (2002) sans précédent, les Argentins sont toujours debout.

La blague qui dit que « Les Argentins, ce sont des Italiens qui parlent espagnol, pensent en anglais et rêvent d'être Français » n’est pas très loin de la réalité…en tout cas, elle n’est pas loin de l’opinion que les Argentins se font d’eux mêmes.

Le pays du Che a certes beaucoup de raisons d’être fier, mais beaucoup y voient de l’arrogance. Je pense qu’au contraire, il faut en prendre l’exemple car cette fierté, même exagérée, est un moteur extraordinaire pour croire dans le futur et aller de l’avant.

1 commentaire:

Cratyle a dit…

A se demander si cela sert à quelque chose d'être un peuple modeste - comme par exemple les français ;-)