mercredi 9 avril 2008

Blogosphere Tunisienne et Pacte Jeunesse

Le phénomène de Blogs est entrain de révolutionner et de démocratiser l’information d’une manière sans précédent. La croissance exponentielle ne semble pas s’arrêter et le nombre de blogs dépasse aujourd’hui les 35 millions! Ce phénomène bouscule plusieurs idées reçues et redéfinit des nouvelles règles du jeu.

Blogosphere Tunisienne est un espace de discussion, ou des Tunisiens, se rencontrent pour exprimer leurs opinions, préoccupation et autres états d’âmes. Contrairement aux sites d’oppositions, ces bogs sont en général apolitiques et rarement partisans. Ils sont constructifs et grouillent de bonnes idées, mais avant tout, ce sont simplement un espace de liberté où une discussion authentique peut avoir lieu.

Le pouvoir Tunisien, définit et contrôle l’espace politique qu’il considère légitime. Pour ce faire, il a eu deux comportements  vis a vis de ce qui se passe en dehors de sa sphère : tantôt, il est « éradicationniste », tantôt il est « inclusioniste » : Lorsque la chose est en contradiction avec son projet, il l’élimine (censure de site Internet par exemple), mais lorsqu’elle est en cohérence avec ses principes, il n’hésite pas à se l’approprier et à l’incorporer.

Je crois que la consultation nationale pour la jeunesse est avant tout une réaction de nature « inclusioniste ». L’existence même de la Bogoshpere prouve que les jeunes ont non seulement soif de liberté d’expression, mais qu’ils peuvent être une réelle force de proposition.

Qu’on le voit d’un œil sécuritaire ou d’un œil réformateur, le pouvoir ne pouvait pas laisser cette énergie lui échapper.

En pessimiste, on peut penser que, par cette initiative, le pouvoir essaye de canaliser la discussion, et qu’il n’avait pas le choix vu l’ampleur du phénomène. Mais en optimiste, on peut considérer que la discussion l’a poussé à réagir. Il serait alors à l’écoute à partir du moment ou la pression est bien dosée.

7 commentaires:

->> AntikoR <<- a dit…

Salut Barberousse :)

Ton post est intéressant, mais j'ai quelques remarque à faire que je vais résumer en deux points

1- Je ne pense pas que c'est le phénomène des blogs qui est derrière la création de la consultation des jeunes.. Les jeunes ayant des blogs en Tunisie ne représente qu'une toute petite minorité.. certe il y a des skyblogeurs qui créent des blogs pour afficher leurs beau yeux.. mais des bloggeurs proposant des opinions et des idées sur leurs espaces ,il y en a que très peu ..

D'autre part, je me rappelle qu'il y a eu une consultation dans les années 90 (je sais plus exactement quelle année) et il n'y avait pas de blogosphère à l'epoque. Il n'y avait même de publinets.

Je pense simplement que le dialogue la consultation de la jeunesses n'est autre qu'une sorte d'astuce qui permet au parti de "palper" le peuple et éventuellement de puiser des idées afin de les utiliser ultérieurement en tant que initiatives RCDienne pure.. grâce au dialogue , les idées proposé par un jeune à Ghomracen (par exemple) seront peut être un jour dans le discourt de l'un des grands responsable dans le parti.. et peut être même dans le discourt présidentiel .. Le RCD affirmera ainsi sa position et le "peuple" applaudira..

Le principe n'est pas tunisien, cela se fait partout ailleur .. tout les partis consultent leurs bases .. generalement dans des camps de reflexions ou lors des université d'été des partis..

En Tunisie, Eant donné qu'il n'y a pas vraiment de différence entre le parti et l'état, et puisque que tout tunisien est considéré un membre du RCD par défaut, donc on consulte "le peuple" simplement.

Si tu pense que ce commentaire peut nuire à ton blog (censure par exemple) ne le publie pas ou supprime le

Barberousse a dit…

@Antikor : Merci pour ta reaction. Je pense qu'au contraire ton commentaire est enrichissant pour la discussion.
Je partage avec toi l'analyse sur l'appropriation des idees par le parti, mais je me demande si cela meme n'est pas une forme de democratie (car tu dis a juste titre qu'il n'y pas de difference entre l'Etat et le Parti) : Les debats participatifs de Segolene n'etait pas tres loin de cette idee.

En revanche, je ne partage pas ton jugement de la Blogosphere. On y trouve tous les jours des articles de qualite et en quantite croissante. Le phenomeme n'est probablement pas a l'origine de l'initiative, mais il n'est certainement pas negligable.

->> AntikoR <<- a dit…

Salut ,

Je reviens sur ce que j'ai dis à propo de la blogosphere.. j'ai dit qu'il y a peu de blogs en Tunisie puisque statistiquement.. les bloggeurs sont une minorité encore.

Sinon, Il est certain que les consultations et les débats participatifs sont une forme de démocratie, c'est meme l'essence de celle ci.. mais si il sera absurde d'utiliser les débats nationaux au profit d'un parti.. n'est ce pas ?

Anonyme a dit…

Bonjour Barberousse,
En parlant du Pacte de Jeunesse, qu'en est de l'impact du "Pacte National – 1988" ? (je te cite : "Un an après le Changement, l'ensemble des partis politiques et organisations nationales ont signé un Pacte national consacrant les valeurs et les fondements d'une société tunisienne tolérante, démocratique et tournée vers l'avenir")
Comment analyses-tu l'impact de cette consultation ? a-t-elle vraiment servi ?

Merci beaucoup,
Amine

Emma Benji a dit…

Hello
Peu importe pourquoi ils ont fait le pacte jeunesse...il l'ont fait et ca on fait les choses bien soit ca ne sert a rien.
Je pense que nous devons profiter de cette opportunité pour donner des idées... mais par ailleurs c'est plus fort que moi, leur site m'ennuie considerablement

Il faut aussi arriver a trouver coherent qui puisse les toucher mais surtout qui puisse arriver a destination.
Avez vous une idée de comment est géré ce site, par qui, etc?

Barberousse a dit…

@Antikor: Je vois très bien ce que tu veux dire, et dans une vision “standard” tu as raison d’évoquer cette absurdité. Cela dit, je pense qu’il faut penser la Tunisie autrement, car si on admet la réalité du parti unique (sans la justifier ou en la justifiant éventuellement), alors comment aller de l’avant avec cet état des choses ? la consultation semble être un bon moyen pour faire entendre la voix des gens : la Révolution Française a bien commence avec les Cahiers de doléances de 1789.

@Anonyme : Ce que tu cites ce sont les intentions du Pacte. La question du résultat que tu poses est très difficile. Je ne sais pas y répondre, mais je suis sur que tu as une opinion.

@Emma : Je suis absolument d’accord avec toi : il faudrait participer car c’est une occasion de s’exprimer mais je suis aussi d’accord que la cadre ne donne pas envie car c’est ennuyeux.
Je ne sais pas comment est gère ce site, mais je pense que les gens qui en sont a l’initiative ont compris l’importance “stratégique” de ces nouveaux modes de communication, mais ils n’ont pas compris les modalités de fonctionnement de la Blogosphere: La liberté est un prerequis essentiel pour la créativité et à la qualité des interventions. Il aurait fallu se sentir moins encadré dans le site et laisser la discussion couler naturellement.

jaccuze a dit…

konnichi ha!
jaccuze to moushimasu!
tunisia jin desu.
bareberousse no blog wo guuzen hakken shite kyoumi wo mochimashita...
mata houmon sasete itadakimasu.....